Kidnapés

 

C'étaient deux magnifiques chiens de fonte, l'un au poil ras, l'autre bouclé, qui avaient élu domicile à Herponcey, sur le perron.

Ils croyaient y monter une garde féroce et sûre, car depuis des décennies ils se tenaient là immobiles et déterminés. Personne n'avait l'audace de douter de leur vigilance, bien qu'elle se laissa aller de plus en plus à des démonstrations affectueuses.

Car au fil des générations, ces animaux immobiles étaient devenus des héros ordinaires auprès desquels les enfants manifestaient leur sympathie comme s'il s'agissait de personnages familiers

Puis un beau jour, des esprits pervers se sont emparés de nos inoffensifs canidés. Ils espéraient sans doute les mettre en esclavage, et en tirer un profit démesuré.


Alors, pendant des années, nos deux compagnons ont été confinés dans l'ombre d'obscures caves ou d'échoppes douteuses, le temps sans doute pour le kidnappeur de s'estimer hors d'atteinte du souvenir. C'était enfin le moment de les remettre sur le marché..

Bien entendu, nos chiens méritaient la meilleure vitrine et la meilleure vitrine,c'est Drouot.Mais Drouot n'a pas assez de secrets, et la vente de nos compagnons n'a pu nous échapper.

Aucun parmi nous n'aurait supporté que les chiens qui nous ont été dérobés, et qui se sont trouvés en tierce possession à la suite de larcins organisés, ne retrouvent enfin leur domicile d'origine. Il fallait donc transiger.

Il est inconvenant toutefois que la restitution n'ait pu intervenir qu'au prix d'un dédommagemment sans rapport avec le coût supporté par celui qui détenait, a priori de bonne foi, les pièces qui nous avaient été subtilisées.

Mais nous avons enfin retrouvé nos chiens et ils ont tenu leur place sur le perron pour saluer les soixantes ans de Catherine Stefani. Puis, Ils sont repartis se refaire une santé mise à mal par leur longue détention dans des bouges sordides.

|Bienvenue |état Civil | Palmares |Anniversaires |Actualité |Dossiers |Bloc notes |Adresses |Herponcey |La Photo