CASINO ROYAL

histoire imaginaire d'un tripôt
à Herponcey

Les 4 et 5 Octobre derniers (2003) se tenaient les assises mondiales des footballeurs du dimanche avec lien de parenté RUGLES - VENACO . Ce club au combien élitiste a réuni 63 cousines, cousins , conjointes et conjoints, et quelques footballeurs


Cliquez pour ouvrir la photo

Le samedi après-midi, ces éminents spécialistes ont débattu dans le stade " des chevilles perdues " (par respect pour quelques disparitions précoces) construit pour l'occasion. Les réflexions ont tourné sur les thèmes suivant :

- L'espagnol en tennis est-il stable sur terrain humide? oui et non, mais mention spéciale à Juan Roberto, premier buteur officiel du terrain d'herponcey.

- Avoir le maillot de Beckham permet-il de tirer un corner à la perfection ?

- La vieille garde a-t-elle encore le niveau ? (oui mon papa)

- Avions-nous ramassé tous les cailloux lors de la construction ? NON (interventions remarquées des docteurs Franck et Charles sur ce sujet)

- Les tribunes sont-elles confortables ? (en tous cas elles ne protègent pas de la pluie… soulignons le courage des 3 ou 4 spectateurs)

- Un (william) prunier a-t-il sa place au milieu de l'aire de jeu ? ok, il reste quelques aménagements à faire, des buts seront installés prochainement et on nivellera un peu les (quelques) aspérités restantes.

Le constat global est que le terrain est très jouable, presque agréable, les dimensions idéales pour jouer du
7-7 au 10 -10 et ne demande qu'à ce que l'on s'en serve : AVIS AUX AMATEURS !

Le colloque a repris après l'arrivée des deux spécialistes du centre de formation de PARIS (Eric et Luc) qui apportaient des résultats novateurs ( ingésoft gagne 5-0, c'est de la nouvelle, foi de membre du club..) et des ballons.. enfin !

Après les grandes avancées faites sur le terrain, le thème était aux réjouissances.
Les joueurs se lavaient , désaltéraient , et tout le monde montrait enfin son vrai visage pour participer au casino du palais aux milles et une chambres (Herponcey quoi !). Pour l'occasion étaient installés trois ateliers CRAPS, BLACKJACK et ROULETTE pour que cette jeunesse dorée puisse dépenser à loisir ses
€alva !

 

Ces dames se révélaient " sophistiquées " ou "femme fatale" (bravo Lucie et Victoria pour leur style années trente !)


Tous ces messieurs portaient avec raffinement les smokings les mieux taillés, les chapeaux les plus mafieux ( le hannoy en force !) et les chaussures les plus léopard (Pierre). Paul, Pascal et Gilles avaient la fleur à la boutonnière, et la mitraillette sous la veste(en fin je suppose, z'ont pas l'air honnêtes ces gars là, c'est moi qui vous le dit) : la suite nous a montré que derrières leurs apparences affables se cachaient de vrai requins sans scrupules. Bien d'autres se sont laissé glisser sur les pentes savonneuses du jeu avec énergie et sans aucune retenue , mais la liste est bien, bien , bien longue.

 Heureusement que de vaillants et très professionnels croupiers veillaient à ce que tout se déroule selon les règles qu'ils

connaissaient sur le bout de leurs antisèches et de leur calculatrice (Matthieu ?).

Qui a dit que perdre la bille de la roulette sous le piano pendant que les personnes misent n'était pas conforme aux usages. Charles est juste un croupier avec une grande originalité et un énorme maladresse, voilà tout.

Le casino révèle les personnalités sous un jour nouveau et là se vérifie que ce ne sont pas ceux qui crient le plus fort qui en font le plus (d'argent). Vous savez, en 27 ans de boite, j'en ai vu des excités… mais des comme ça ! pffff !

 Les émotions ça creuse… le portefeuille . Pour tous nos joueurs fauchés c'est la direction du buffet, du fromage est du plateau de pâtisseries succulentes (merci Jeanne, Lucie … et les autres).

 De retour dans la salle, la banque pleure de voir tant de misérables et offre une tournée de 100 €alva (Merci nous). Le jeu repart de plus belle, les croupiers sont au bord du gouffre et les éléments déchaînés à l'extérieur ne troublent pas les parieurs. C'est transpiration, hurlements, rires, pleurs, palpitations… tout est poussé à l'extrême pour finir par une tournée de champagne.. ou d'eau minérale selon le hasard de la loterie.

 

Le reste n'est que musique, la partition est la piste de danse et les musiciens sont nos joueurs et joueuses, pour ceux qui ont encore un peu de forces . Comme d'habitude, le rédacteur s'est trop impliqué dans l'événement pour vous rapporter la suite de la soirée.

 

 

Le fait est que nous avons tous pris beaucoup de plaisir à retrouver les cousins que nous connaissions beaucoup, bien, un peu ou pas dut tout, selon les habitudes festives qui caractérisent si bien nos familles. Et que cet événement soit le début d'une série, nous l'espérons de tout coeur .. avis aux amateurs d'organisation ! Un grand merci à tous les participants, en pensant bien sur à ceux qui avaient des obligations qui les ont retenues loin de nous, l'effort le plus spectaculaire est bien sur celui des espagnols .. hasta la proxima vez.

 Commentaires émus de Hubert STEFANI

 

Galerie Casino

 A chaque génération, ses festivités

 

 Bienvenue | état Civil | Palmares | Anniversaires | Actualité | Dossiers | Bloc notes | Adresses | Herponcey|